Situation sur le conflit des facteurs de LYON 8

 Communiqué de presse

Conflit des facteurs du 8ème arrondissement de Lyon

Des négociations qui reprennent :

Après 33 jours de grève, les négociations que La Poste avait refusé de poursuivre depuis lundi midi et notamment en refusant de recevoir les personnels grévistes présents hier pendant près de 11h00 dans les locaux de la direction départementale, ont enfin pu reprendre dès ce matin 8h30.

Les grévistes et  direction sont parvenus à se mettre d’accord sur un certains nombre de points mais d’autres restent encore à faire évoluer pour envisager une reprise du travail ce samedi.
L’attitude de La Poste ayant sensiblement évoluée ce jour les débats ont pu se tenir d’une manière plus sereine sans pour autant parvenir à un accord ce jour.
Les négociations ont été suspendues peu avant 17h00 et reprendront lundi à 8h30 à partir des bases déjà arrêtées dans la journée.

Les grévistes demeurent tout autant déterminés à ne reprendre le travail que dans des conditions leur garantissant les moyens de rendre le service public de manière satisfaisante au quotidien tout en leur préservant également les temps de récupération nécessaire en lien avec la pénibilité et fatigue qu’ils subissent dans l’accomplissement de leurs missions.

Les facteurs de Lyon 08 se sont donnés rendez-vous dès 6 heures lundi 6 mai devant leur centre.

Les négociations démarreront après l’assemblée générale des grévistes.

Elles et ils revendiquent :

une réelle prise en compte de leur charge de travail en particulier pour les constructions immobilières que connaît l’arrondissement ainsi que l’impact des tournées qui n’ont un facteur titulaire qu’une partie de la semaine et dont la charge de travail est répartie sur les autres.

Des embauches en CDI pour une organisation de travail efficace et permettant d’avoir des agents formés afin de rendre à la population un service public postal de qualité.

La liberté de revendiquer et de se syndiquer.

Une compensation salariale du fait de la succession de restructurations contradictoires. ( La Poste projette de réintégrer la distribution du 7ème arrondissement sur le site du 8ème. Ces 2 sites avaient été séparés en 2004 et ont chacun connu depuis 3 à 4 restructurations.)

Le droit à au moins un week-end de repos par mois.

Les commentaires sont fermés.