rassemblement devant la permanence de J-L TOURAINE député de la 3eme circonscription

Après un entretien avec Jean Louis TOURAINE le vendredi 4 octobre, une cinquantaine de militants CGT se sont rassemblés devant sa permanence.

Nous avons réitéré par une prise de parole les revendications de la CGT, sur un tournant social :

– pour le retour de la retraite à 60 ans et son financement

– pour le pouvoir d’achat des salariés et retraités

– pour la défense de l’emploi industriel

– pour le vote de la loi contre la criminalisation de l’action syndicale

Pour faire connaitre notre opposition, d’ autres rassemblements ont ou auront- lieu devant les permanences parlementaires :

– De Christiane DEMONTES, sénatrice, à ST Fons le 8/10

– de Thierry BRAILLARD, député,le 10 octobre à 11h, 6 rue du Palais de Justice-69005 Lyon

– de Hélène GEOFFROY, députée, le 11 octobre à 11h, 3 chemin Tony Garnier, à Vaulx en Velin

 

 

Travail du Dimanche quelques éclairages….

La loi Maillé est une ineptie

La loi du dite Maillié 10 aout 2009 est une mauvaise loi. L’intitulé lui-même est une ineptie : « réaffirmant le principe du repos dominical et visant à adapter les dérogations à ce principe dans les communes et zones touristiques et thermales ainsi que dans certaines grandes agglomérations pour les salariés volontaires ».

Au contraire, elle accroit les inégalités, elle instaure des régimes différents de traitement entre les salariés d’une même enseigne, d’un même département, d’une ville ou d’une zone à une autre. Le gouvernement n’a pas hésité, pour justifier et faire voter cette loi, à utiliser de fallacieux arguments comme les contreparties financières (majoration de salaire) et le volontariat accordé aux salariés. Lire la suite

TOUTES ET TOUS A ROANNE LE 5 NOVEMBRE CONTRE LA CRIMINALISATION DE L’ACTION SYNDICALE

Au pretexte d’une crise financièren et économique, les Droits des salariés sont remis en question par des reformes fondamentales du Droit du Travail qui renforcent les politiques de flexibilité voulues par le MEDEF et favorisent la precarité et l’exclision des salariés.
Pour tenter de dissuader TOUTE OPPOSITION A CETTE CURE D’AUSTERITE SOCIALE, une politique répressive à l’encontre de l’action syndicale et progesssiste est orchestrée par nles promoteurs du liberalisme, avec l’aval du Pouvoir en place.
De nombreux syndicalistes CGT sont victimes de cette criminalisation de l’action syndicale.
L’AFFAIRE DES 5 MILITANTS CGT DU ROANNAIS EST LE SYMBOLE DE CET ACHARNEMENT CONTRE TOUTES LES FORMES D’ACTIONS ET D’EXPRESSION SYNDICALE!
Des lois sont votées pour imposer encore plus de flexibilité aux salariés, sécuriser les employeurs et distribuer des milliards de crédits d’impôt aux entreprises.
A l’inverse, les salariés attendent une loi pour imposer une reprise des sites en cas de repreneur crédible, d’autres rapports donneurs d’ordres/sous traitants, l’interdiction des licenciements boursiers, l’arrêt de l’évasion fiscale.
Ils attendent aussi une loi d’amnistie sociale et une protection des militants sndicaux qui agissent dans ‘intérêt collectif des salariés.
Face à cette situation insupportable, la CGT5 en appelle à la mobilisation syndicale et citoyenne POUR EXIGER DE LA PART DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET DE SA MAJORITE PARLEMENTAIRE UN CHANGEMENT RADICAL DE POLITIQUE EN MATIERE DE DEMOCRATIE SOCIALE ET DE RESPECT DES DROITS SOCIAUX FONDAMENTAUX DES SALARIES ET DES CITOYENS,
LA CGT PROPOSE 3 MESURES POUR RENFORCER LA PROTECTION DES MILITANTS SYNDICAUX ET PROGRESSISTES :

-Le vote définitif, par les Députés, de la LOI D’AMNISTIE « des délits commis lors des ouvements sociaux » adoptée par le Sénat le 28 Février dernier.
– Une Loi portant sur des droits nouveaux, protégeant les militants syndicalistes et progressistes qui, dans le cadre de leur mandat, agissent dans une action collective.
– De retirer de la liste des délits susceptibles d’être inscrits au fichier des empreintes génétiques toutes les condamnations touchant touchant des militants syndicalistes et progressistes qui, dans le cadre de leur mandat, agissent dans une action collective.

NOUS VOUS APPELONS A VENIR MASSIVEMENT MANIFESTER CETTE EXIGENCE :
LE 5 NOVEMBRE 2013 A ROANNE

Un transport collectif sera organisé.
Inscrivez vous par mel à ul7.8cgt@orange.fr