1er mai 10H30 Manifestation des Brotteaux à Bellecour

Appel CGT – FSU – Solidaires du Rhône

1er mai 2014
: journée de solidarité internationale et de lutte pour la paix dans le monde et pour satisfaire les revendications pour le progrès social

Le 1er mai, nous commémorons la grève sanglante du 3 mai 1886 aux usines McCormick de Chicago (USA), pour l’instauration de la journée de huit heures.
Les martyrs de Chicago sont à l’origine du 1er Mai, symbole de la lutte des travailleurs et de l’identité du monde ouvrier pour fonder le projet d’une société émancipée, libérée du travail contraint.

Le 1er mai, journée de lutte et de solidarité internationale, est le rendez-vous important pour revendiquer un meilleur avenir en France et dans le monde.

Après la sanction infligée lors des élections municipales à la politique conduite par François Hollande et le gouvernement Ayrault, le « nouveau » Premier ministre s’inscrit dans les orientations précédentes et amplifie encore les mesures qui s’opposent à une relance économique et sociale en France. Il confirme et aggrave l’offensive lancée contre le travail. Affirmer que le pays ne pourra se redresser qu’en baissant massivement le « coût du travail » le précipitera encore plus dans la crise. Le patronat est entendu et servi avec l’annonce de façon précise de nouveaux milliards d’euros d’aides aux entreprises, encore une fois sans aucun contrôle ni engagement en termes d’emplois et de salaires. Le plan d’économie dans les finances publiques est synonyme d’une baisse des capacités publiques d’intervention sociale et économique, et d’une réduction des services publics et de leurs missions.
Le transfert d’une partie des cotisations sociales vers la fiscalité au prétexte d’augmenter le pouvoir d’achat des salariés modestes est un leurre. C’est une baisse supplémentaire de la rémunération du travail. « Zéro charges » pour les salaires payés au SMIC, c’est condamner des millions de salariés aux bas salaires.

Partout dans le monde les politiques d’austérité sont imposées aux salariés, aux populations généralisant la précarité, le chômage, la pauvreté, la remise en cause des services publics.
En même temps, les inégalités grandissent, les profits des firmes multinationales s’envolent, la spéculation financière se généralise au détriment de l’emploi, des salariés…
Dans les pays européens, les populations subissent des politiques d’austérité et des réformes réduisant les droits des travailleurs et leur protection sociale.

Aujourd’hui, ce qui pénalise l’emploi, ce n’est pas le coût du travail mais celui du capital avec sa rémunération excessive au détriment des salaires, de l’investissement dans l’emploi, l’industrie, la recherche…

Il faut défendre et promouvoir l’emploi, en particulier des jeunes.
Il faut lutter contre la précarité qui touche un nombre croissant de salariés, en particulier les jeunes et les femmes provoquant des situations de pauvreté intolérables.
La promotion des salaires et du pouvoir d’achat doit être une priorité. Il n’y a aucune raison de laisser les inégalités salariales perdurer, notamment entre les femmes et les hommes.
Nous voulons dans les mobilisations du 1er mai réaffirmer le besoin de mesures économiques pour le progrès social, une Europe solidaire et un monde de paix affirmant sa dimension sociale.
Dans cette période de crise en France et en Europe, les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires du Rhône affirment leur volonté de faire du 1er mai 2014, journée de solidarité internationale du monde du travail, une forte journée de mobilisation, de manifestations et d’expressions revendicatives pour :
– faire entendre les priorités sociales et les préoccupations des salariés, des demandeurs d’emploi, des jeunes et des retraités, en France, en Europe et dans le monde ;
– exprimer la défense des droits fondamentaux et des libertés partout dans le monde ;
– faire reculer la xénophobie, le racisme et l’antisémitisme.

La CGT, la FSU, Solidaires du Rhône du Rhône appellent à manifester :
Lyon, 10H30, des Brotteaux à la place Bellecour
Villefranche, 10h30, Bourse du Travail – Place Roger Rousset

Les commentaires sont fermés.