Chômeurs, précaires et intérimaires CGT ensemble pour la santé et la sécurité des intérimaires !

Lundi 24 octobre 2016, les privés d’emplois et précaires CGT étaient associés à l’initiative de la CGT Interim pour la santé et la sécurité au travail des intérimaires, deux fois plus victimes d’accident du travail. A cause de la précarité et de l’absence de formation sérieuse, 64 intérimaires sont morts en 2014, et on compte 39 869 accidents du travail !

Pour dénoncer cela et mettre la pression sur le patronat de l’Intérim (Adecco, Manpower…) afin d’obtenir un accord de branche, nous nous sommes rassemblés devant le Technicentre SNCF d’Oullins, où 60 intérimaires Adecco travaillent, dans un site industriel bien connu pour l’amiante qui y est partout.

Avec l’intervention du secteur CGT Cheminots, des délégués syndicaux CGT d’Adecco ont pu entrer sur le site, et faire le tour des ateliers pour s’adresser aux intérimaires et constater les conditions de travail et de sécurité de ceux qui subissent le plus la précarité et la mise en danger de leur santé, même au coeur du service public !

article-interim

sur-ordonnance

Les commentaires sont fermés.