Le Ministère du Travail refuse le licenciement de notre camarade Florent salarié de PHONAK

imageMalgré l’acharnement de l’Entreprise PHONAK contre notre camarade Florent, le Ministère du Travail refuse le licenciement pour « vice substantiel » dans la Procédure. 

En effet , lors de la réunion du comité d’entreprise, L’employeur a exposé le rappel  des faits et des motifs portant sur le projet de licenciement en l’absence de Florent convoquer après la présentation de l’employeur.

Florent continue de se battre pour les droits des salariés et l’amélioration de leur conditions de travail dans cette entreprise SUISSE qui vend de l’appareillage pour les malentendants mais qui reste sourde aux revendications des salariés.

DSC_4189